Le Forum des passionnés de cinéma

Discussions et échanges sur le théme du cinéma d'art et essai à Bayonne, sur tout le Pays basque, le sud des Landes et ailleurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ce soir, entartage des frêres Larrieu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robinson Crusoé



Nombre de messages : 44
Localisation : Bayonne
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Lun 29 Aoû - 16:43

Pour celles et ceux que le "cinéma" des frêres Larrieu met réellement en colère, pour toutes celles et tous ceux qui voudraient abolir "la carte" et renvoyer au cinéma animalier les "spécialistes" autoproclamés de "l'intellectualisme parisien de région", pour toutes celles et tous ceux qui aiment sincèrement le vrai cinéma parlant, je donne rendez-vous ce soir, à partir de 20h30, à l'Atalante, afin de participer à l'opération d'entartage et de salubrité publique que j'organise.
Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil


Robinson Crusoé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leplebeienbleu.hautetfort.com/
ramuntxo



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Pas d'autres possibilités de Dilaogues, Xan ?   Lun 29 Aoû - 18:16

Ta réaction m'afflige, Xan...

Au delà de l'opération de mépris humain que représente un entartage, cette opération a toujours été un moyen pour une ultra-minorité de faire passer un message éradiqué de toute possibilité d'être entendu...

En es-tu à ce stade de désespoir ? A ce stade de symbolisme ? Te poses-tu la question de savoir si, au delà d'un défoulement, ton action aura fait avancer QUOI QUE CE SOIT dans tes préoccupations de chasser du cinéma les "cinéastes à carte" ?

Tu ne connais strictement rien du parcours des frères Larrieu et tu ne fais que reprendre une expression du très majoritaire Telerama...

Tu es donc un suiveur, Xan... ?


Ne te trompe pas, Xan... Si tu envisages une telle connerie, prévois de m'entarter aussi, parce que je revendique la place de ce film à L'Atalante. Tu ne pourras pas m'éviter : j'ai un tee-shirt DIG ce soir, un film dont quelques spectateurs sont sortis fort contrariés. Ils se sont juste contentés de nous l'exprimer en termes civilisés.

Ramuntxo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robinson Crusoé



Nombre de messages : 44
Localisation : Bayonne
Date d'inscription : 25/08/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Lun 29 Aoû - 20:54

Ta réaction m'afflige aussi, Ramuntxo... hum, bon, là j'exagère, je n'ai tout de même pas éprouvé une réelle affliction à la lecture de ce post que je me suis empressé de venir découvrir à la maison après que, d'une façon plutôt sibylline, tu m'aies fait part de son existence sur le forum, tout à l'heure, en sortant de l'Atalante où j'étais venu prendre mon goûter quotidien. Bref, je me suis plutôt dit que j’avais en quelque sorte posé une bombinette dans Ton cinéma sans vraiment l’avoir voulu. Et là je me dis que je ferais peut-être mieux de demander à l’administrateur de ce forum d’effacer ce message de provocation purement gratuite (ou quasiment)… Je me le dis, comme ça, mais je ne le ferai pas parce que, finalement, à part que tu en fais peut-être un peu trop manifestement une affaire personnelle, je crois que ce petit échange, euh, disons «très émotionnel», pourrait atteindre au moins ponctuellement le but que j’affectais à mon «appel à l’entartage».
Bon, là faut donc que j’essaie d’expliquer un peu, à toi et aux visiteurs qui, je l’espère, se décideront à venir sur ce forum. Ramuntxo (je pense qu’il n’est pas nécessaire que je précise ton nom de famille, tous ceux qui aiment ou connaissent un tant soit peu notre Super-Cinéma d’art et essais de Bayonne t’auront reconnu), tu n’es pas sans savoir combien je tenais à ce qu’un forum puisse revenir sur le site de l’Atalante, un forum auquel, cette fois, «on» donnerait la chance d’exister vraiment. D’ailleurs, il me semble que toi et moi faisions partie des premières personnes informées de son retour, non ? Depuis son ouverture mercredi dernier, je surveille quotidiennement, et même plein de fois par jour tellement je suis fébrile de tempérament, je vérifie l’inscription de nouveaux «membres» et la publication de nouveaux messages. Eh bien, ça ne démarre pas fort, pas fort du tout, même. Ça serait un film et moi j’en serai le programmateur, je l’aurais tout de suite retiré de l’affiche. Mais, bon, ce n’est pas un film, mais juste un «bouton» de plus (marqué «forum») qu’apparemment personne n’a encore remarqué sur la page d’accueil du site de l’Atalante. Et puis je ne suis le décisionnaire de rien du tout dans cette histoire, alors j’ai bien le droit d’exprimer mon impatience d’une manière ou d’une autre, non ?
En entrant sur ce forum, on voit bien tout de suite que, hormis l’administrateur qui a rédigé l’indispensable message d’accueil et qui a aussi relayé le communiqué du CA pour la campagne d’adhésions 2005-2006, je suis le seul à avoir posté. Ce n’est toutefois pas encore totalement désespérant, je te l’accorde, car des gens se sont tout de même inscrits… mais sans lire les messages déjà publiés. Assez étonnant, non ? Comment le sais-je, me demanderas-tu ? Eh bien parce que je le surveille, ce forum, je te dis. Et puis, figure-toi que si j’y ai mis certains de mes textes à propos de films encore à l’affiche, c’est quand même avec un espoir pas du tout secret : celui d’être lu. Voilà, et là, je te l’avoue, je me sens plutôt frustré, très frustré, déçu… mais heureusement pas encore totalement désabusé. Disons que je suis juste un peu trop impatient que ça démarre. Mais mon impatience, comparée à la tienne, évidemment, y’a pas photo. La mienne est entièrement futile, personnelle et égoïste, alors que la tienne concerne la réussite d’une rentrée à l’Atalante, donc elle est tout aussi légitime qu’admirable, une rentrée pour laquelle tu sembles avoir tout investi, ou presque, dans le succès publique du film des frères Machinchose. Voilà. Oui voilà pour le contexte particulier de ma petite provocation que j’étais persuadé d’avoir faite en vain. C’est tout de même marrant que très précisément à l’heure où je postais ce message, tu te décidais à aller rendre visite au forum. Le hasard est parfois farceur ! Bref, comme j’ai finalement décidé d’assumer ma provoc’, je vais tâcher de donner quelques réponses avouables publiquement à l’expression publique de l’affliction que je semble t’inspirer… mais surtout à ta colère afin de m’efforcer de la désamorcer quelque peu car je te sais tout à fait capable de me casser la gueule. Ta violence (et pas seulement symbolique ou verbale) est légendaire, Ramuntxo. Et ça me fout la trouille… alors je me mélange un peu les doigts sur le clavier entre humour, dérision et troisième degré.
Mes réponses, donc. Tout d’abord à propos de la symbolique que tu attribues au geste d’un entarteur… Hum, après t’avoir lu et relu plusieurs fois, je suis finalement assez d’accord avec toi… sauf que ce geste n’est pas totalement désespéré dans la mesure où il espère un écho ou un relais médiatique. Dans la mesure où c’est même cette médiatisation qui le motive. Quitte à te décevoir, si je décide d’entarter quelqu’un, tu ne pourrais en aucune manière être ma cible, puisque la cible d’un entartage doit, par définition, être déjà sous les feux des médias, dans le champ des caméras. Par contre, évidemment, les frères Machinchose pourraient figurer de très bonnes cibles… et disons que, virtuellement déjà, elles le seraient ici, sur ce forum. Il me semble qu’en entartant quelqu’un, plutôt que de le mépriser on veut avant tout le tourner en ridicule face à ces médias qui l’ont fabriqué et font sa gloire en alimentant sa notoriété. Voilà le but d’un entartage, Ramuntxo, le ridicule est compréhensible par tout un chacun, il me semble, et celui qui éradique du sens, en l’occurrence, là, je crains que ce soit toi, avec tout le respect que ma civilité légendaire m’inspirera toujours à ton égard.
Ensuite, un formel démenti concernant mon toi-disant désespoir. Quoique ne faisant pas quotidiennement des galipettes dans les champs fleuris de l’allégresse, je vais plutôt bien sur le plan moral, merci. Globalement heureux, même, serais-je tenté de préciser. Je gère plutôt positivement mes tendances agoraphobes et l’aphorisme de Gramsci est toujours sur mon bureau («Il faut savoir tempérer le pessimisme de la raison par l’optimisme de la volonté»). Physiquement aussi ça va plutôt bien… si ce n’est que certaines de mes résolutions diététiques et sportives devront au plus vite être suivies d’actes si je ne veux pas encourir quelques uns des accidents corono-diabético-vésiculo-musculaires de plus en plus fréquents chez les sujets de mon âge. C’est aussi peut-être pour cette raison qu’un instant j’avais pensé à me débarrasser d’un stock de crème chantilly… mais, bon, si je veux m’essayer à désamorcer ta colère, faudrait que je ravale d’abord mon humour à deux balles. Bref, Ramuntxo, je n’ai aucunement l’ambition de chasser du cinéma «les cinéastes à carte», je suis beaucoup trop petit et insignifiant pour cela, et puis j’ai aussi un peu peur que, même velléitaire, une telle intention serait fasciste. Voilà. Après, quant à mon suivisme, hum, comment dire ? Ça me fait tout drôle car c’est la première fois de ma vie que je dois encaisser un tel reproche. Mouais, il est vrai que je suis assez d’accord avec la «critique minoritaire» exprimée par une minorité des critiques de Télérama. Je te jure que ce n’est pas souvent, mais rassure-toi, je demeure en total désaccord, ou presque, avec la « critique majoritaire » de la majorité des critiques de Télérama ou d’ailleurs. Il est tout aussi vrai que je ne connais strictement rien du parcours des frères Machintrucmuche, mais là je le confesse sans la moindre honte, je m’en fous. D’eux, je connais désormais deux «films» que je considère, l’un comme l’autre, comme des «foutages de gueule», et je ne veux rien connaître de plus. Ma susceptibilité est probablement outrancière, mais j’ai horreur que l’on se foute de ma gueule ainsi et quand cela advient (très rarement à ce point, bien heureusement) j’avoue ne pas avoir envie de nuancer mon propos : une Merde est une merde, avec ou sans majuscule… Après, tous les goûts sont dans la nature, n’est-ce pas et, cela dit, c’est peut-être bien moi le coprophile dans l’histoire !
Bon, Ramuntxo, à mon habitude, j’ai été long (et encore là je viens de sucrer une bonne moitié de ma réponse afin qu’elle demeure lisible) mais j’espère que mes explications sauveront mes lunettes et que tu ne me casseras pas la gueule la prochaine fois que tu me verras. Ce soir, je ne viendrai pas à la soirée en l’honneur des frères Machinmachine que tu organises avec tant d’admirable (et incompréhensible pour moi, désolé) conviction cinéphilique. Primo, je n’ai aucune envie de me «retaper» cette m…., et deuxio je ne suis pas du tout sûr de savoir maîtriser mes pulsions de colère quand elles sont aussi fortes. Face à un publique qui me sera forcément hostile si partisan de la fameuse « carte », je sais déjà que ma présence serait incongrue, voire ridicule. Si je viens, Ramuntxo, la tarte je me la fous sur ma propre gueule et, le ridicule qui ne me tuera peut-être pas sur le coup, m’enfoncera pour le moins encore une fois la tête dans l’océan d’asocialité de ma mauvaise réputation. Voilà-voilà, en espérant que ce fil que j’ai ouvert par une tarte à la crème donnera envie à des internautes cinéphiles de venir échanger ici leurs avis, même polémiques. Pitié, ne me traitez pas de «suiveur», même pas vrai ! J’étais là en premier… pirat

Robinson Crusoé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leplebeienbleu.hautetfort.com/
ramuntxo



Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 29/08/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Ven 2 Sep - 1:18

Xan...

Tu sais de quoi j'ai envie en ce moment ? J'ai envie de trois ou quatre notes de piano, tu sais ces petits pianos d'enfants qui devaient contenir un maximm de 15 touches...

Trois petites notes...

J'ai besoin de deux yeux en face de moi... Deux yeux sans réponses, sans questions, deux yeux qui donnent une chance à l'autre de trouver un mot...

Et ce mot, il tarderait à venir...

Et on resterait alors convaincu de s'être compris...

J'en ai assez des cris.

Toi et moi, on s'est retrouvé dans cet état après être ressorti de tous ces films que la plupart des spectateurs ne se sont pas donné la chance d'inscrire dans leurs meilleurs souvenirs.

Dopo Mezzanote, par exemple...

Et puis demain, MOI TOI ET TOUS LES AUTRES de Miranda July...

On en n'est pas moins vivant, sans ces cris, ce bruit. On ne cachera pas nos peines, nos déceptions, nos colères...

Je te re-donne rendez-vous le 21 septembre au plus tard... On se sera débarassé de cet été de joyeux patrons de terrasses, on sera à l'automne et tu me diras de quoi tu auras envie, toi...

A ce moment-là, les moments de vie pourraient ressembler à ceux de ce film de Miranda July qui me rendent si mélancolique ou à ceux de TNT : TIR NOURRI SUR LA TELE, nouvel opus de Pierre Carles et ses complices, qui remettent le sang à l'endroit...

Jusqu'à-là, je continue à chercher ce petit piano d'enfant...

Bien à toi,

Ramuntxo

PS : lundi, j'envoie un mail-bombing pour avertir de l'ouverture du forum, je n'ai pas trouvé le temps de le faire cette semaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pti cousin



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Lun 5 Sep - 15:47

Chaque naissance (ou renaissance) nécessite un départ calme et tranquille pour avoir le temps de déployer proprement ses ailes et ne pas se les bruler. Suspect
Petite réaction d'un nouveau membre (un de plus dans tes comptes robinson !!) qui croit que l'existence de ce forum est nécessaire et que son ampleur grandira avec le temps. Laissons lui le temps pour le moment, avant d'anticiper négativement sur un futur que nous ne connaitrons qu'au moment oportun.

Je souhaite une bien bonne rentrée à toute l'équipe en espérant bientôt trouver le temps de passer vous faire une bise ..... peut être pour une ptite rediffusion de DIG que j'ai lamentablement raté..... Mad

ps : comment k'on fait exactement pour insérer une image dans le texte, du style une photo souvenir prise au cours d'un pti passage de nos grofrères du groland à l'Atalante ????....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Mar 6 Sep - 0:17

Bonsoir Pti cousin et bienvenue sur le forum de Cinéma & Cultures !

J'en profite pour saluer ici tous les inscrits qui ne se sont pas encore exprimés et les invite à le faire sans retenue.

Ceci fait et pour en revenir à ton message, Pti cousin, je m'autorise à te faire remarquer que, très généralement, les naissances sont des actes sociaux fondateurs plutôt très bruyants et quelque peu sanglants, et ce même quand elles se déroulent dans les conditions optimum de calme et de tranquillité. Laissons là donc la métaphore pour ne surtout anticiper ni présager de rien car le futur que tu évoques ne saurait s'exprimer sans la voix des adhérents de notre association et donc sans celles aussi qui, gageons le, choisiront de faire vivre et connaître ce forum. Voilà pour la ration d'optimisme : le pessimisme sera systématiquement banni, sauf exception, par l'Administrateur de ce sîte, vous voici tous prévenus. Very Happy

Pour ce qui est des photos ou autres illustrations que tu souhaiterais introduire dans tes prochains messages, tu as deux possibilités. La première est la plus simple, mais il faut que tu disposes déjà d'un sîte internet perso ou pour le moins de pages avec une adresse url. Tu introduis l'image dans ton texte comme suit :
C'est ainsi que moi je procède. Mais si tu n'as pas encore de sîte ou de pages persos, tu peux également introduire une image sur ce forum en cliquant sur le bouton "insérer une image", en haut à droite quand tu "postes". Ensuite tu n'as qu'à attendre que s'ouvre la fenêtre de ImageShack, malheureusement en anglais, et suivre la procédure proposée en allant tout d'abord chercher ton image sur ton disque dur avec le bouton "parcourir". Voilà, je crois que c'est plutôt facile et c'est tant mieux, car c'est tout de même plus joli et plus convivial un forum avec des zolis photos. Nous attendons les tiennes avec impatience.

Cordialement,

l'Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atalante-bayonne.cinebb.com
Pti cousin



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Lun 12 Sep - 21:12

merci à toi l'admin pour cet accueil chaleureux et ces précieux conseils pour moi qui reste néophite de l'internet..... et non je n'ai pas de page perso, je vais donc aller travailler mon anglais de ce pas en cliquant sur ces petits boutons magiques qui nous envoient bien loin..... un peu trop parfois !!!

voici donc un petit debriefing avec acteurs et amis après une projection fort sympathique et animée à l'Atalante !!! On en redemande !!!

[img][img=http://img72.imageshack.us/img72/9218/gro19hz.jpg][\img]

[img][img=http://img72.imageshack.us/img72/5226/gro24vz.jpg][\img]

en espérant que ça ait marché Question

au plaisir de repasser un de ces jours par Bayonne bounce

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pti cousin



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Lun 12 Sep - 21:16

raté............

je viens d'essayer les liens et ça ne marche po !!!

je crois que j'ai mis des trucs en trop, alors je retente !!!

[img=http://img72.imageshack.us/img72/9218/gro19hz.jpg]

[img=http://img72.imageshack.us/img72/5226/gro24vz.jpg]

je ne t'en voudrais pas l'admin de supprimer éventuellement l'apparition de ces différents messages d'essais .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pti cousin



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Lun 12 Sep - 21:19

néophite et un peu con je dirais.....

[img=http://img75.imageshack.us/img75/1746/gro13fo.th.jpg]

[img=http://img75.imageshack.us/img75/1746/gro13fo.th.jpg]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pti cousin



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Lun 12 Sep - 21:23

ou très con........ c'est deux fois la même, mais au moins cette fois ça marche !!!

voila la deuxième, petit debriefing après le flim, et discussion sérieuse bien entendu entre Ramuntxo et notre président !!!

[img=http://img95.imageshack.us/img95/7595/gro27ou.th.jpg]

à bientôt cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Bravo Pti cousin   Mar 13 Sep - 15:16

Je te félicite pour ta constance. Mais le truc c'est de combiner les deux manipulations que tu viens de faire : mettre tes photos sur ImageShack, puis les recopier ici en copiant-collant l'adresse entre les bannières [img][/img]

je te le fais pour que les photos s'affichent (avec tes commentaires) directement sur le fil de discussion :

voici donc un petit debriefing avec acteurs et amis après une projection fort sympathique et animée à l'Atalante !!! On en redemande !!!



voila la deuxième, petit debriefing après le flim, et discussion sérieuse bien entendu entre Ramuntxo et notre président !!!





Encore bravo pour ces jolies photos, nous attendons les prochaines avec impatience cyclops

l'Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atalante-bayonne.cinebb.com
patxaran



Nombre de messages : 18
Localisation : dans la montagne
Date d'inscription : 10/10/2005

MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   Ven 18 Nov - 20:49

Eh Robinson, et le Grosland, tu l'as entarté aussi ou il s'est entarté lui-même ?
(si j'en crois les photos)

rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce soir, entartage des frêres Larrieu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce soir, entartage des frêres Larrieu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formation Professionnelle en cours du soir
» Images catastrophique le soir sur les chaînes HD
» [Jeu] Devine qui vient dîner ce soir!
» Harry Potter 5 mercredi soir
» Soirées Shasse PokéRadar - Samedi Soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des passionnés de cinéma  :: ciné-passion-
Sauter vers: