Le Forum des passionnés de cinéma

Discussions et échanges sur le théme du cinéma d'art et essai à Bayonne, sur tout le Pays basque, le sud des Landes et ailleurs...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les fantômes de L'Atalante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Les fantômes de L'Atalante   Mer 19 Juil - 23:50

Les fantômes de L'Atalante


C’est Madame Talante, de derrière son comptoir de la Taverne, qui m’en a parlé la première fois. Elle venait de me tancer encore, pris en flagrant délit, parce que je me tenais de travers sur mon tabouret : « Pour bien manger il faut d’abord être bien assis », c’est un de ses leitmotivs de tavernière. Et moi, histoire de faire diversion et de la taquiner tout à la fois, je lui faisais remarquer que les abats jour oranges étaient couverts de poussière… et là elle m’a souri, un de ces sourires les plus lumineux et les moins commerciaux. « Non, qu’elle m’a rétorqué, je n’y toucherai jamais à cette poussière-là, ce sont les fantômes, les fantômes de L’Atalante »…
Mais qui sont donc ces fantômes de L’Atalante ?
En théorie fantomatologique, tout un chacun a les siens, de fantômes, ses propres fantômes personnels. C’est très connu ! Que l’on veuille y croire ou non, ils existent, inéluctablement. Des fantômes que l’on garde pour soi, bien cachés, le plus souvent, et pas seulement par pudeur... Secrets invisibles à jamais jusqu’à ce qu’un jour l’on accède soi-même à la fantômité et que l’on se mette à hanter ses proches, amis ou ennemis, amours ou regrets, ou même des inconnus quand le hasard se fait joueur en élisant un lieu de villégiature privilégiée pour ces fantômes de partout et de nulle part qui se rassemblent joyeusement, le temps d’un film, d’une exposition ou d’un apéro convivial... Et ces fantômes seraient donc plus ou moins nombreux, plus ou moins célèbres, selon le lieu ; plus ou moins présents, parfois si présents qu’ils en deviendraient vivants !
A L’Atalante, nos fantômes sont devenus si nombreux, si célèbres, si vivants désormais que tout l’internet est maintenant au courant. Parfois, ils n’attendraient même plus que les portes du cinéma soient closes pour faire la fête entre eux. C’est ce qu’affirme Madame Talante et moi je la crois. Je la crois et je me dis que ça serait génial si on leur donnait un nom à tous ces fantômes, un par un, et si chacun inventait un patronyme pour ses fantômes personnels histoire de pouvoir tout simplement partager nos secrets de cinéphiles et d’humains. Et voilà une nouvelle idée de rubrique pour ce forum que je peine tant à populariser !
Robinson Crusoé, depuis son fauteuil insulaire du premier rang, essuie donc les plâtres en nous présentant Hipolituel : le fantôme d’Hipolito Becera, peintre, sculpteur, ténor et carrossier aux établissements Laguillon à Hendaye, décédé le 9 avril dernier. La galerie de L’Atalante étant fermée au public du 19 juillet au 8 août, ce sera sur ces pages d’internet qu’aura lieu l’exposition virtuelle de certaines œuvres de l’artiste… et quelques autres de son fantôme.

Admin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atalante-bayonne.cinebb.com
 
Les fantômes de L'Atalante
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Le fantôme de l'opéra : Le guide pour les Nuls
» Livre - "Le fantôme de l'opéra" de Gaston Leroux
» Danny fantôme
» Livre "Le journal intime du fantôme de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum des passionnés de cinéma  :: Les fantômes de L'Atalante-
Sauter vers: